Des lieux incontournables à s’aventurer durant un voyage au Kirghizistan

Kirghi

Le Kirghizistan est un état fabuleux de l’Asie centrale, réputé pour son côté nature et sa richesse en tradition. Il dispose notamment de grands espaces, des pics enneigés, des vallées pittoresques ou encore des lacs de montagne. D’ailleurs, le Kirghizistanest un pays à 90 % au-dessus de 1 500 m. Il existe alors de nombreuses possibilitéspour faire du trekking. Les vallées de Kok Zhaiyk et de Karakol ainsi que le lac KolUkok méritent un détour.

Découvrir la vallée des fleurs de Kok Zhaiyk

Kok Zhaiyk est une vallée située près des gorges de Jeti-Oguz, dans la région d’Issykkul, à 2 800 m d’altitude. Elle se singularise par sa beauté formée de forêts d’épicéas. Entre les mois de mai et jusqu’au début de l’été, cette vallée est recouverte d’une couleur rouge. Ce phénomène arrive durant la floraison des champs de coquelicots. En outre, cette cuvette s’étend sur une distance d’environ 15 km et est idéale pour planter sa tente. On peut découvrir merveilleusement bien l’endroit par des randonnées pédestres.Les parages renferment notamment une jolie cascade bien cachée sous le bois qui constitue un lieu excellent pour se reposer. Par ailleurs, il est également possible de faire un tour dans le petit village de Jeti-Oguz. Il impressionne pour ses formations gigantesques appelées « les Sept-Taureaux » et pour son « Cœur Brisé ». Ce dernier s’agit d’une immense roche de grès rouge.

Admirer les beaux paysages du lac KolUkok

Le lac KolUkok se localise à 15 km du village de Kochkor en plein milieu de collines. Pour y accéder, il est nécessaire de grimper un peu.De plus, il forme un lieu calme et remarquable pour effectuer du trekking. Pour un mémorable voyage au Kirghizistan, les coins proposent en effet différents points d’intérêts. Le lac possède une eau émeraude aux reflets turquoise. En outre, durant la randonnée, on traverse de petits ruisseaux qui offrent de beaux paysages aquatiques. Par ailleurs, le trek permet de découvrir la vie pastorale kirghize de KolUkok. On y observe notamment des riverains s’adonnant avec joie à la pêche. Il est possible de leur approcher afin d’appréhender leurs techniques et même d’acheter des poissons frais. Les parages regorgent aussi des yourtes chauffées où l’on peut goûter certaines spécialités de la région.

Explorer la vallée de Karakol

La vallée de Karakol se trouve à une demi-heure en voiture de la ville du même nom. Pour accéder à l’endroit, il faut payer un prix d’entrée. De plus, pour y pouvoir effectuer un trekking de plusieurs jours, il est nécessaire d’être en complète autonomie. Il faut prévoir soi-même sa tente, ses duvets, son réchaud et sa nourriture. Il existe d’innombrables choses à voir dans la vallée de Karakol. On y observe notamment des pics enneigés, des glaciers et un lac cristallin. Ce dernier concerne Alakol qui se situe à plus de 4 000 m d’altitude. On découvre aussi un paysage spectaculaire de vert intense et de rivière avec des eaux claires. En outre, on y voit plusieurs chevaux galopants en liberté dans les hauts pâturages et des gens de la campagne.