Découvrez des sites de trekking d’envergure hors du Maroc

trekking au Maroc

Faire un trekking au Maroc permet de découvrir de nouveaux paysages, mais aussi une population accueillante et pleine de chaleur. Une population qui partagera avec vous sa culture et qui vous permettra ainsi de vous intégrer dans son quotidien. Cette aventure c’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux paysages, des massifs montagneux, des déserts, des plages, des points d’eau de toute beauté. Vous pouvez aussi vous lancer dans la découverte de nouveaux territoires en optant pour un trekking au Maroc avec Aventure Berbere ou dans un autre pays. Par exemple un trekking au Pérou pourrait vous apporter plus que ce que vous espérez. Le sentier des Incas est l’un des parcours de trekking les plus appréciés, le circuit que l’on y trouve porte le nom de Machu Picchu, c’est un site situé dans les Andes et qui mérite d’être découvert. L’un des moyens de faire ces découvertes est de traverser les montagnes et les forêts, les vallées et les crêtes, tout en visitant les sites archéologiques qui sont implantés tout le long du chemin.

Il est toujours bien d’arriver à Machu Picchu au lever du soleil, c’est une expérience intéressante. Le voyage ne fait que commencer, vous pouvez ensuite gravir le Huayna Picchu qui est un pic vert situé au cœur de ruines. Tout en bas vous pourrez vous rafraîchir grâce au fleuve Urubamba qui irrigue la base de la montagne. Ce lieu paradisiaque d’une autre époque peut apporter autant de sensations qu’un trekking au Maroc et même plus encore. La meilleure période pour s’y rendre c’est entre les mois d’avril et d’octobre. À cette période ce n’est pas la saison des pluies, donc le climat est assez agréable et tolérant. Notez que durant le mois de février la piste est fermée, il n’est pas possible d’y faire du trekking.

Ce parcours est plus difficile qu’une promenade dans un parc voisin, mais il est quand même moins pénible qu’une ascension de massif montagneux. Si vous avez une forme physique moyenne, vous pouvez vous engager sur cette randonnée qui dure environ 4 jours. N’oubliez pas de vous équiper des bonnes chaussures puisque cela peut être fatigant pour les chevilles parfois. Tout comme pour un trekking au Maroc, il est important de se faire accompagner par un guide qui saura vous montrer ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire dans cette région afin que votre parcours se déroule sans encombre. Pour vous habituer à l’altitude, passez du temps à Cusco, cela vous évitera d’être victime du mal de l’altitude quand vous serez sur la piste qui précisons-le va au-delà de 4 000 mètres.