Mises à jour de mars, 2019 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • Franck 12 h 09 min le 27 March 2019 Permaliens |  

    Des lieux incontournables à s’aventurer durant un voyage au Kirghizistan 

    Kirghi

    Le Kirghizistan est un état fabuleux de l’Asie centrale, réputé pour son côté nature et sa richesse en tradition. Il dispose notamment de grands espaces, des pics enneigés, des vallées pittoresques ou encore des lacs de montagne. D’ailleurs, le Kirghizistanest un pays à 90 % au-dessus de 1 500 m. Il existe alors de nombreuses possibilitéspour faire du trekking. Les vallées de Kok Zhaiyk et de Karakol ainsi que le lac KolUkok méritent un détour.

    Découvrir la vallée des fleurs de Kok Zhaiyk

    Kok Zhaiyk est une vallée située près des gorges de Jeti-Oguz, dans la région d’Issykkul, à 2 800 m d’altitude. Elle se singularise par sa beauté formée de forêts d’épicéas. Entre les mois de mai et jusqu’au début de l’été, cette vallée est recouverte d’une couleur rouge. Ce phénomène arrive durant la floraison des champs de coquelicots. En outre, cette cuvette s’étend sur une distance d’environ 15 km et est idéale pour planter sa tente. On peut découvrir merveilleusement bien l’endroit par des randonnées pédestres.Les parages renferment notamment une jolie cascade bien cachée sous le bois qui constitue un lieu excellent pour se reposer. Par ailleurs, il est également possible de faire un tour dans le petit village de Jeti-Oguz. Il impressionne pour ses formations gigantesques appelées « les Sept-Taureaux » et pour son « Cœur Brisé ». Ce dernier s’agit d’une immense roche de grès rouge.

    Admirer les beaux paysages du lac KolUkok

    Le lac KolUkok se localise à 15 km du village de Kochkor en plein milieu de collines. Pour y accéder, il est nécessaire de grimper un peu.De plus, il forme un lieu calme et remarquable pour effectuer du trekking. Pour un mémorable voyage au Kirghizistan, les coins proposent en effet différents points d’intérêts. Le lac possède une eau émeraude aux reflets turquoise. En outre, durant la randonnée, on traverse de petits ruisseaux qui offrent de beaux paysages aquatiques. Par ailleurs, le trek permet de découvrir la vie pastorale kirghize de KolUkok. On y observe notamment des riverains s’adonnant avec joie à la pêche. Il est possible de leur approcher afin d’appréhender leurs techniques et même d’acheter des poissons frais. Les parages regorgent aussi des yourtes chauffées où l’on peut goûter certaines spécialités de la région.

    Explorer la vallée de Karakol

    La vallée de Karakol se trouve à une demi-heure en voiture de la ville du même nom. Pour accéder à l’endroit, il faut payer un prix d’entrée. De plus, pour y pouvoir effectuer un trekking de plusieurs jours, il est nécessaire d’être en complète autonomie. Il faut prévoir soi-même sa tente, ses duvets, son réchaud et sa nourriture. Il existe d’innombrables choses à voir dans la vallée de Karakol. On y observe notamment des pics enneigés, des glaciers et un lac cristallin. Ce dernier concerne Alakol qui se situe à plus de 4 000 m d’altitude. On découvre aussi un paysage spectaculaire de vert intense et de rivière avec des eaux claires. En outre, on y voit plusieurs chevaux galopants en liberté dans les hauts pâturages et des gens de la campagne.

     
  • Franck 13 h 28 min le 14 June 2018 Permaliens |  

    Conseils utiles pour parfaire un circuit en Ouzbékistan 

    voyage ouzbekistan

    S’il existe une adresse où il faut absolument explorer en Asie centrale, c’est sans nul doute l’Ouzbékistan.

    Cette contrée se trouve exactement sur la fameuse route de la soie, un faisceau d’itinéraires commerciaux qui a permis de faire circuler une grande variété de marchandises depuis l’année 138 av. J. – C. Bien qu’elle soit peu connue du tourisme de masse, cette destination est incroyablement attrayante, de par ses monuments historiques, ses richesses culturelles et ses nombreux édifices architecturaux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le territoire ouzbek est également un lieu privilégié pour partir en randonnée. Envie d’y aller pour essayer cette expérience ? L’idéal serait donc de commencer par un circuit à Tachkent, la ville la plus contemporaine du pays. Au cœur de cette métropole, les routards seront heureux de voir toutes sortes de sites pittoresques, à savoir la forteresse de Tachkent, l’Amir Timu Museum, la madrasa Koukeldach ou encore le palais du prince Romanov.

    Tous ces attraits se trouvent dans un décor véritablement dépaysant, et les contemplatifs vivront certainement des moments riches en émotions au cours de leur visite.

    Parcourir les meilleurs sites de randonnée ouzbeks

    Après un circuit dans la ville de Tachkent, les backpackers pourront enrichir leur voyage en Ouzbékistan par une grande randonnée dans les Tian Shan. Cette vaste chaîne de montagnes est à cheval entre 5 pays de l’Asie (Chine, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan et Tadjikistan), et elle possède de nombreuses pistes qui inviteront les marcheurs aguerris à vivre une aventure inoubliable. Sur la partie est de la chaîne des Tian Shan, les routards remarqueront en chemin quelques-uns des 400 espèces animales qui y habitent, dont le cygne chanteur, le cerf élaphe, l’argali, le podoce de Biddulph ou encore l’ibex de Sibérie.

    Naturellement, les paysages sublimes et authentiques sont aussi au rendez-vous. Ils sont si grandioses en Ouzbékistan que les bourlingueurs ne résisteront sûrement pas à prendre des photos. Par ailleurs, un passage à la « route de la soie » est aussi une étape à ajouter absolument au programme d’un circuit en Ouzbékistan. Accompagnés d’un bon guide local, les globe-trotters qui suivent ces itinéraires en apprendront sûrement davantage sur l’histoire de cette route.

    S’équiper au mieux pour une randonnée en Ouzbékistan

    Avant de programmer un circuit sur le territoire ouzbek, les voyageurs de tous les horizons devront probablement bien organiser tous les préparatifs pour éviter les imprévus une fois arrivés à destination. Pour un trek en Ouzbékistan, par exemple, les marcheurs devront surtout prévoir de la nourriture et des boissons, car la plupart des sites de randonnée ouzbeks ne présentent pas de restaurant, de marché, encore moins de gargote à leur voisinage.

    À part cela, il est également important d’emporter des vêtements chauds, notamment pour les trekkings. Le climat dans la plupart des régions ouzbeks (en haute montagne, par exemple) est, généralement, très faible le soir, ce qui pourrait être dangereux pour les amateurs de camping. Pour le reste, les aventuriers sont libres d’apporter ce dont ils ont vraiment besoin comme la jumelle, la boussole, le couteau multifonction, la trousse de premiers soins, etc.

     
  • Franck 11 h 17 min le 15 September 2016 Permaliens |  

    Découvrir la ville de Pattaya en Thaïlande 

    ville-de-pattaya-en-thailande

    La ville de Pattaya est située à environ 150 km de Bangkok. Elle compte près de 100 000 habitants. Chaque année, des milliers de touristes se donnent rendez-vous dans cette cité. Une large variété d’hébergements est à disposition des voyageurs pour ne citer que les hôtels de luxe et les pensions de famille. On trouve également à Pattaya l’un des meilleurs parcours de golf d’Asie. Les visiteurs peuvent aussi y pratiquer de nombreuses activités comme le tennis, le tir à l’arc, l’équitation, le karting, le badminton et le fitness. En outre, les nuits à Pattaya sont idéales pour les balades nocturnes, parce qu’elles sont très animées grâce à ses restaurants, ses discothèques, ses night-clubs, ses bars et ses cabarets. Plusieurs centres commerciaux modernes sont répertoriés dans cette ville pour les passionnés de shopping.

    Les parcs et les jardins botaniques de Pattaya

    Pendant un séjour Thaïlande, une visite en famille du parc de loisirs aquatique qui est localisé entre South Pattaya et la plage de Jomtien est vivement recommandée. Ce site est généralement destiné aux enfants. À l’intérieur, il y a des toboggans, des bassins et des tourbillons. Par ailleurs, sur la route du parcours de Golf du Siam Country Club se situe le parc Phanarak. C’est un jardin tropical qui comporte des bungalows, des restaurants et des pistes de jogging. On y trouve aussi un lac qui abrite des poissons, ce qui en fait un lieu idéal pour les amoureux de pêche. À quelques kilomètres du centre-ville, il y a le Jardin de Pierres Millénaires. Cet endroit héberge un paysage avec de la flore originelle du pays. Il renferme une collection de bonsaïs et de massifs rochers venant de la province de Kanchanaburi. Les touristes peuvent également trouver dans ce parc, une ferme aux crocodiles et de nombreux animaux sauvages en voie d’extinction.

    Les plages et les îles principales de Pattaya

    La plage de Pattaya s’étend sur une surface d’environ 4 km. Elle est divisée en 2 zones, dont les parties nord sont réellement calmes et celles du sud, proches des boutiques, des salons de beauté, des supermarchés, des magasins et des restaurants, sont extrêmement animés. Il y a aussi la plage de Jomtien. Cet endroit est situé à 4 km au sud de la ville. Il mesure pas moins de 6 km de long. Le bord de mer est agrémenté par des hôtels, des bungalows et des restaurants. Ce lieu est également idéal pour la pratique du surf parce qu’il bénéficie presque toute l’année de vents forts qui viennent du golfe de Thaïlande. Par ailleurs, les touristes peuvent aller sur l’île de Larn en vedette. C’est la plus grande des îles de Pattaya. C’est un coin rêvé pour les amoureux de sports nautiques comme le ski, la planche à voile et la plongée. En outre, pour ceux qui sont en quête d’un lieu paisible pour se reposer, ils peuvent se rendre sur l’île aux Bambous.

     
  • Franck 13 h 25 min le 4 March 2016 Permaliens |  

    Comment profiter de la fête du printemps pendant un trek en uzbékistan ? 

    trek ouzbekistan

    Se lancer avec un guide trek en Ouzbekistan, permet de découvrir les différentes villes et régions du pays, de rencontrer des populations atypiques qui seront prêtes à partager avec vous leurs rites et traditions, mais cela permet aussi d’assister à des évènements particuliers. Parmi les évènements qui se tiennent en uzbékistan, nous pouvons citer Navrouz qui est la fête du printemps. Navrouz est l’un des plus anciens festivals qui célèbrent le printemps en Asie Centrale, le 21 mars, lors de l’équinoxe de printemps. Le 21 mars est le premier jour du printemps et c’est aussi le premier jour de l’année dans le calendrier perse. Ce festival connaît ses débuts dans les quartiers de l’Avesta pendant l’écriture du livre « saint du zoroastrisme », qui portait le titre de « La fête du Navrouz Grande ». La légende voudrait que le Créateur fît le monde ce même jour.

    Le déroulement de cette fête se faisait généralement en 6 jours. Faire des treks en uzbékistan, permet, encore de nos jours, de découvrir comment elle s’organise. Le premier jour des célébrations, le roi va, comme il dit « s’asseoir pour le bien-être des personnes », ce procédé consistait pour le roi à s’asseoir et à répondre aux sollicitations des citoyens ordinaires. Le deuxième jour, le roi recevait les jardiniers et les agriculteurs, le troisième jour était dédié aux chevaliers, aux guerriers d’élite et aux représentants du clergé. Le quatrième jour, le roi recevait sa famille, sauf ses fils. Les fils du roi étaient reçus par lui les cinquième et sixième jours.

    Les personnes que le roi recevait étaient considérées comme dignes de sa faveur. Le roi leur offrait des cadeaux et en recevait de leurs mains. Les cadeaux qui sont généralement échangés sont des sucreries, des parfums, des fleurs. Les fleurs ont plusieurs valeurs sur le plan spirituel ; par exemple les violettes expriment la modestie, les roses représentent l’amour, etc. En tant que voyageur vous pouvez également échanger de cadeaux pendant cette fête, si vous êtes en plein trek en uzbékistan. Dans la population « normale », les cadeaux s’échangent entre parents, voisins, amis, essentiellement des pétales des arbres fruitiers ou des branches de cyprès. Ces cadeaux sont des symboles de fermeté et de bien-être matériel, pendant que les parfums étaient considérés comme un élément de protection divine. Selon la légende, plus le jour férié est brillamment et heureusement célébré, plus la nature sera généreuse avec la population.

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler