Mises à jour récentes Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • Franck 12 h 09 min le 27 March 2019 Permaliens | Réponse  

    Des lieux incontournables à s’aventurer durant un voyage au Kirghizistan 

    Kirghi

    Le Kirghizistan est un état fabuleux de l’Asie centrale, réputé pour son côté nature et sa richesse en tradition. Il dispose notamment de grands espaces, des pics enneigés, des vallées pittoresques ou encore des lacs de montagne. D’ailleurs, le Kirghizistanest un pays à 90 % au-dessus de 1 500 m. Il existe alors de nombreuses possibilitéspour faire du trekking. Les vallées de Kok Zhaiyk et de Karakol ainsi que le lac KolUkok méritent un détour.

    Découvrir la vallée des fleurs de Kok Zhaiyk

    Kok Zhaiyk est une vallée située près des gorges de Jeti-Oguz, dans la région d’Issykkul, à 2 800 m d’altitude. Elle se singularise par sa beauté formée de forêts d’épicéas. Entre les mois de mai et jusqu’au début de l’été, cette vallée est recouverte d’une couleur rouge. Ce phénomène arrive durant la floraison des champs de coquelicots. En outre, cette cuvette s’étend sur une distance d’environ 15 km et est idéale pour planter sa tente. On peut découvrir merveilleusement bien l’endroit par des randonnées pédestres.Les parages renferment notamment une jolie cascade bien cachée sous le bois qui constitue un lieu excellent pour se reposer. Par ailleurs, il est également possible de faire un tour dans le petit village de Jeti-Oguz. Il impressionne pour ses formations gigantesques appelées « les Sept-Taureaux » et pour son « Cœur Brisé ». Ce dernier s’agit d’une immense roche de grès rouge.

    Admirer les beaux paysages du lac KolUkok

    Le lac KolUkok se localise à 15 km du village de Kochkor en plein milieu de collines. Pour y accéder, il est nécessaire de grimper un peu.De plus, il forme un lieu calme et remarquable pour effectuer du trekking. Pour un mémorable voyage au Kirghizistan, les coins proposent en effet différents points d’intérêts. Le lac possède une eau émeraude aux reflets turquoise. En outre, durant la randonnée, on traverse de petits ruisseaux qui offrent de beaux paysages aquatiques. Par ailleurs, le trek permet de découvrir la vie pastorale kirghize de KolUkok. On y observe notamment des riverains s’adonnant avec joie à la pêche. Il est possible de leur approcher afin d’appréhender leurs techniques et même d’acheter des poissons frais. Les parages regorgent aussi des yourtes chauffées où l’on peut goûter certaines spécialités de la région.

    Explorer la vallée de Karakol

    La vallée de Karakol se trouve à une demi-heure en voiture de la ville du même nom. Pour accéder à l’endroit, il faut payer un prix d’entrée. De plus, pour y pouvoir effectuer un trekking de plusieurs jours, il est nécessaire d’être en complète autonomie. Il faut prévoir soi-même sa tente, ses duvets, son réchaud et sa nourriture. Il existe d’innombrables choses à voir dans la vallée de Karakol. On y observe notamment des pics enneigés, des glaciers et un lac cristallin. Ce dernier concerne Alakol qui se situe à plus de 4 000 m d’altitude. On découvre aussi un paysage spectaculaire de vert intense et de rivière avec des eaux claires. En outre, on y voit plusieurs chevaux galopants en liberté dans les hauts pâturages et des gens de la campagne.

     
  • Franck 16 h 39 min le 1 February 2019 Permaliens | Réponse  

    Comment financer et entretenir son scooter électrique ? 

    2 twenty scooters gris

    Les modèles de scooters électriques sont disponibles en plusieurs fourchettes de prix. Pour les modèles les plus chers qui peuvent parfois atteindre des dizaines de milliers d’euros, les acheteurs ont parfois besoin de financement extérieur. Ainsi, ils peuvent bénéficier de produits de haute qualité sans trop souffrir financièrement. Les nouvelles possibilités de financement permettent d’acheter pratiquement tout ce qui est disponible sur le marché, même les scooters. Les scooters peuvent être achetés directement chez les constructeurs qui accordent des facilités de paiement ou même les cartes de crédit, sont disponibles aussi sur la page 2 Twenty Scooters. Les acheteurs peuvent ainsi se rendre compte qu’ils ne sont pas condamnés à acquérir des scooters bon marché dont les performances ne sont pas fameuses. Des engins qui pourraient leur revenir plus cher au fil du temps à cause de l’entretien, des possibles pannes et même des appareils qui se gâtent définitivement et qu’il faut remplacer. Par contre, un scooter de bonne qualité sûr et fiable éliminera des coûts de façon directe et indirecte, un engin de haute qualité reste un investissement intéressant.

    Les scooters électriques s’entretiennent un peu comme les motos puisque tous les deux sont constitués de pièces motorisées qui demandent une attention constante. Les appareils de bonne qualité sont dotés de pièces solides qui sont faites pour durer pendant de nombreuses années quand ils sont bien entretenus. En prenant quelques dispositions d’entretien qui sont assez simples, vous pouvez assurer une longue vie et un bon fonctionnement à votre scooter. Parmi les éléments à vérifier régulièrement nous pouvons citer la charge de la batterie : il faut éviter de recharger les batteries du scooter à moitié cela diminue la durée de vie de l’engin, il vaut mieux s’assurer qu’elle est chargée complètement avant de la débrancher. Cela rend la batterie plus performante et augmente sa durée de vie.

    Certains scooters électriques possèdent des pneus qu’il faut recharger régulièrement afin que la conduite soit confortable et les performances meilleures. Pour ceux qui ont des engins à pneus gonflables doivent s’assurer que la pression est au bon niveau avant chaque utilisation. Si la pression n’est pas suffisamment bonne, la roue peut glisser de la jante et créer des problèmes. Les pièces mobiles du scooter électrique comme les chaînes, les roulements et d’autres doivent être lubrifiées afin de limiter l’usure. La chaîne d’entraînement du scooter doit être maintenue serrée afin que le glissement soit réduit sur les engrenages, ce qui peut entraîner l’usure où réduire la vitesse de l’engin. Il est important de se renseigner avant de se lancer dans cette opération, car la chaîne d’entraînement est parfois cachée sous d’autres pièces.

     
  • Franck 15 h 51 min le 31 January 2019 Permaliens | Réponse  

    Le miki breton revient dans la tendance 

    miki url friend

    Lorsque l’hiver arrive, il n’y a pas d’autre choix que de se couvrir autant que possible de la tête aux pieds. Tous les accessoires y passent : écharpes, manteaux, pulls, etc. La tête ne doit pas être en reste. On retrouve de nombreux accessoires de tête, pour tous les styles et de toutes les formes qui remédient ce problème, parmi lesquels le célèbre miki breton qui redevient le chouchou des foyers . Rappelons que le port de ce bonnet a été démocratisé par le commandant Cousteau. Vous pouvez visitez la collection sur le site https://www.betonxcire.com/23-shop/forme-miki. De nombreuses questions restent tout de même en suspens, est-ce que le miki breton est un bonnet comme les autres ? Nous apporterons quelques éléments de réponse dans cet article.

    Quelle différence y’a-t-il entre un bonnet et un miki breton ?

    Le miki breton comme son nom l’indique si bien est un accessoire de tête originaire de la Bretagne, plus précisément dans le milieu maritime. À l’époque, ce bonnet était porté par les employés du port qui le préféraient de couleur noire. C’est progressivement qu’il s’est démocratisé, d’abord par les personnes qui souhaitaient affirmer leur appartenance à la Bretagne et plus tard par ceux qui aimaient cette tendance. Au final de nombreux créateurs se sont approprié le concept qui est aujourd’hui très populaire et apprécié. Le mot « miki » viendrait du breton « mi » signifiant moitié, la définition de « ki » n’est pas clairement connue, mais on suppose qu’il signifierait « bonnet » ou « chapeau ». En gros « miki » signifierait moitié chapeau/bonnet. Le miki est un bonnet de forme arrondie doté d’un revers, mais qui ne couvre pas les oreilles, donc il ne peut pas être considéré comme un bonnet. Le miki n’étant pas un bonnet, il est plutôt une sorte de mélange entre le bonnet et la casquette sans visière. Toutefois par habitude ou par déformation, le miki est désigné sur les sites de vente et autres boutiques en ligne comme un « petit bonnet ».

    Le miki breton est un bon accessoire pour garder la tête au chaud sans obstruer les oreilles. Actuellement cet accessoire est l’un des favoris des adeptes de la mode hipster, et il s’accorde aisément avec tous les types d’habillement, hip-hop, streetwear, sportswear, hipster, etc. De style épuré et sobre, c’est un bonnet que l’on retrouve surtout dans les tons noir, gris, bleu et parfois rouge. À l’inverse du bonnet standard, le miki s’adapte parfaitement à la tête de celui qui le porte, c’est un bonnet qui correspond à tout le monde et à tous les styles vestimentaires. En termes de look, ce bonnet convient aux petits comme aux grands hommes, il peut vous conférer un style marin en l’associant avec un ciré, un look sport en y associant un vêtement à capuche, un look dandy en y associant un blazer. Autant de looks que vous pouvez tester avec ce petit accessoire. Pour un look un peu plus travaillé, vous pouvez porter votre miki avec une chemise de bûcheron, une paire de bottes noire et un jeans denim droit. Pour une touche plus excentrique, n’hésitez pas à porter des bretelles dépareillées du reste.

    Quelle tendance adopter avec le miki breton ?

    Ne perdez jamais votre bonnet des yeux, il pourrait vous servir, peu importe la saison, et donner du punch à votre look. Généralement on considère que le bonnet se porte uniquement pendant les saisons froides. Seule la communauté des skaters et sportifs de la glisse considère que c’est un accessoire qui peut être porté en toute circonstance. D’ailleurs il a fallu un certain temps pour que les grandes marques et les créateurs renommés intègrent le miki breton, le bonnet en général dans leurs collections. Nos voisins asiatiques par contre étaient en avance sur cette tendance du bonnet. Depuis plusieurs années les bonnets y sont très populaires, c’est vrai qu’ils tiennent au chaud même en saison estivale, mais ils sont très à la mode. Osez le miki, l’association parfaite entre la casquette et le doux bonnet des Alpes. Béton x Ciré est l’une des marques qui produit et distribue le miki, elle propose de beaux modèles sous différents matériaux : le velours, le denim, etc. De quoi vous donner une allure rétro et chic qui ne manquera pas d’attirer l’attention.

    Les miki bretons ont du charme surtout grâce à leur coupe et les matériaux dont ils sont faits. Ils sont essentiellement faits en matières naturelles comme le coton. Bien évidemment cela se reflète dans leur prix. Ce sont des fabrications purement françaises et de bonne qualité. Le miki breton est en parfait accord avec la tendance « less is more » qui recommande la simplicité, mais aussi la qualité des articles et accessoires, pour un style épuré et élégant. Le miki reste le meilleur retour de l’année, une renaissance de cet accessoire qui s’inscrivait déjà à l’époque dans les canons de la mode tels que nous les connaissons aujourd’hui. Vous savez désormais quelle est la différence entre un bonnet standard et le miki breton. Le miki qui est un produit purement français présente de nombreux avantages et est un accessoire véritablement à la mode. Vous ne manquerez pas de plaire et d’être dans le vent en l’associant à vos différentes tenues, peu importe le style pour lequel vous optez. N’hésitez plus, foncez dans un magasin pour vous offrir votre miki si vous n’en avez pas encore un, vous ne le regretterez pas.

     
  • Franck 15 h 45 min le 25 September 2018 Permaliens | Réponse  

    Quelles sont les méthodes de prélèvement lors d’une greffe de cheveux ? 

    greffe cheveux

    Pour mener à bien une greffe de cheveux, l’une des premières étapes est le prélèvement des cheveux de ce que l’on appelle la zone donneuse, afin de les implanter dans la zone qui en a besoin. Plusieurs méthodes de prélèvement sont utilisées, principalement l’extraction folliculaire à l’unité et l’enlèvement par bandes. De nos jours, la récolte est la méthode la plus utilisée pour récupérer des cheveux de la zone donneuse. Une fois que le praticien a repéré la zone où les cheveux poussent le mieux, et qu’il a décidé de prélever les cheveux à cet endroit, il se sert d’un scalpel pour le faire. Tout au long de la procédure, il s’assurera que les cheveux sont totalement prélevés de la zone. Pendant ce temps son assistant fermera les plaies, en même temps que les cheveux sont prélevés. Il y’a généralement un excès de tissu sur les cheveux, ce dernier est enlevé en se servant d’un microscope stéréobinoculaire. Le rôle de l’assistant du médecin est également de s’assurer que les cheveux ne soient pas endommagés pendant l’opération.

    L’autre méthode la plus sollicitée pour les prélèvements lors d’une greffe de cheveux est l’extraction folliculaire à l’unité. Avec cette méthode, les follicules sont prélevés un par un, pendant que le patient est sous anesthésie locale. Cette opération se fait avec des microlames, ainsi que de fines aiguilles. Il est vrai que la procédure demande beaucoup de temps et peut nécessiter plusieurs rendez-vous auprès Docteur Paul Benet. Tout est fonction aussi du nombre de cheveux que le médecin souhaite collecter et transplanter. En général cette opération dure entre 2 heures au minimum et 4 jours au maximum. Le résultat obtenu est assez proche de la réalité, il est naturel et bien évidemment la méthode génère des coûts plus importants.

    Après l’étape du prélèvement vient celle de la préparation des follicules. Une fois que les cheveux ont été retirés pour la greffe de cheveux et que la zone donneuse a été refermée, on peut préparer les follicules. Pendant que le médecin prépare les follicules, le patient peut se détendre, discuter, se promener, lire, etc. Préparer les follicules revient à les modeler en unités de follicules pileux qui contiennent 3 ou 4 cheveux, selon les besoins. Ces follicules seront ensuite positionnés sur la zone qui a besoin des greffes de cheveux. Pendant la pose des follicules, ce qu’on appelle la transplantation, le patient est sous anesthésie locale, c’est seulement la zone qui reçoit que l’on anesthésie avec une solution à la lidocaïne. Cela fait, le médecin fait des trous dans la zone receveuse afin d’y insérer les follicules pileux. Il est important d’avoir une grande concentration afin de ne pas se tromper et d’obtenir des résultats semblables à une pousse naturelle. La profondeur à laquelle le médecin implante les follicules a aussi son importance.

     
  • Franck 13 h 28 min le 14 June 2018 Permaliens | Réponse  

    Conseils utiles pour parfaire un circuit en Ouzbékistan 

    voyage ouzbekistan

    S’il existe une adresse où il faut absolument explorer en Asie centrale, c’est sans nul doute l’Ouzbékistan.

    Cette contrée se trouve exactement sur la fameuse route de la soie, un faisceau d’itinéraires commerciaux qui a permis de faire circuler une grande variété de marchandises depuis l’année 138 av. J. – C. Bien qu’elle soit peu connue du tourisme de masse, cette destination est incroyablement attrayante, de par ses monuments historiques, ses richesses culturelles et ses nombreux édifices architecturaux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le territoire ouzbek est également un lieu privilégié pour partir en randonnée. Envie d’y aller pour essayer cette expérience ? L’idéal serait donc de commencer par un circuit à Tachkent, la ville la plus contemporaine du pays. Au cœur de cette métropole, les routards seront heureux de voir toutes sortes de sites pittoresques, à savoir la forteresse de Tachkent, l’Amir Timu Museum, la madrasa Koukeldach ou encore le palais du prince Romanov.

    Tous ces attraits se trouvent dans un décor véritablement dépaysant, et les contemplatifs vivront certainement des moments riches en émotions au cours de leur visite.

    Parcourir les meilleurs sites de randonnée ouzbeks

    Après un circuit dans la ville de Tachkent, les backpackers pourront enrichir leur voyage en Ouzbékistan par une grande randonnée dans les Tian Shan. Cette vaste chaîne de montagnes est à cheval entre 5 pays de l’Asie (Chine, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan et Tadjikistan), et elle possède de nombreuses pistes qui inviteront les marcheurs aguerris à vivre une aventure inoubliable. Sur la partie est de la chaîne des Tian Shan, les routards remarqueront en chemin quelques-uns des 400 espèces animales qui y habitent, dont le cygne chanteur, le cerf élaphe, l’argali, le podoce de Biddulph ou encore l’ibex de Sibérie.

    Naturellement, les paysages sublimes et authentiques sont aussi au rendez-vous. Ils sont si grandioses en Ouzbékistan que les bourlingueurs ne résisteront sûrement pas à prendre des photos. Par ailleurs, un passage à la « route de la soie » est aussi une étape à ajouter absolument au programme d’un circuit en Ouzbékistan. Accompagnés d’un bon guide local, les globe-trotters qui suivent ces itinéraires en apprendront sûrement davantage sur l’histoire de cette route.

    S’équiper au mieux pour une randonnée en Ouzbékistan

    Avant de programmer un circuit sur le territoire ouzbek, les voyageurs de tous les horizons devront probablement bien organiser tous les préparatifs pour éviter les imprévus une fois arrivés à destination. Pour un trek en Ouzbékistan, par exemple, les marcheurs devront surtout prévoir de la nourriture et des boissons, car la plupart des sites de randonnée ouzbeks ne présentent pas de restaurant, de marché, encore moins de gargote à leur voisinage.

    À part cela, il est également important d’emporter des vêtements chauds, notamment pour les trekkings. Le climat dans la plupart des régions ouzbeks (en haute montagne, par exemple) est, généralement, très faible le soir, ce qui pourrait être dangereux pour les amateurs de camping. Pour le reste, les aventuriers sont libres d’apporter ce dont ils ont vraiment besoin comme la jumelle, la boussole, le couteau multifonction, la trousse de premiers soins, etc.

     
  • Franck 17 h 28 min le 9 April 2018 Permaliens | Réponse  

    Lorsque le trekking au Maroc vous emmène au Jbel Saghro 

    trekking au maroc

    La chaîne de l’Atlas est l’un des massifs les plus importants en Afrique. Elle occupe plusieurs pays en même temps, notamment le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. En faisant un trekking dans le désert au Maroc  dans cette chaîne, il est possible de découvrir les régions montagneuses, les zones désertiques, les points d’eau. Ce petit séjour dans la chaîne de l’Atlas vous permettra aussi de rencontrer des populations atypiques, qui ont gardé les mœurs de la tradition marocaine ancestrale. Ces populations pourront même vous héberger et vous faire découvrir le thé à la marocaine. La chaîne de l’Atlas est constituée de trois parties : le Haut Atlas, le Moyen Atlas et l’Anti-Atlas. Chacune des parties compte ses propres massifs. Le Jbel Saghro est l’un de ces massifs et il se trouve dans l’Anti-Atlas. Ce massif situé dans la région Souss-Massa-Drâa atteint une hauteur de 2 172 mètres et est principalement composé de plateaux, de canyons, de pics, de forêts. Y aller vous permettra d’admirer les paysages lunaires de haute facture.

    Les villages que l’on croise en parcourant le Jbel Saghro ne sont pas très peuplés, on y croise quelques maisons par-ci par-là entourées d’amandiers et de palmeraies. Pour se rendre d’un point à un autre il faut passer par trois cols différents et très peu accessibles. Ces cols sont le Tazazert, le Tagmout et le Kouaouch, ils atteignent respectivement 2 283 mètres, 1 919 mètres et 2 592 mètres de hauteur. Le Jbel Saghro culmine à l’Amalou n Mansour à 2 712 mètres de hauteur. Un trekking au Maroc, vous permettra de découvrir ces régions et de constater l’aridité du Jbel Saghro qui est assez loin de l’océan Atlantique et ne bénéficie donc pas d’un air humide. Les précipitations dont la région bénéficie se limitent à 100 mm et peuvent parfois atteindre 300 mm quand on gagne en hauteur.

    La population du Jbel Saghro s’élève à environ 68 000 habitants. Les villages que l’on rencontre sont composés de pisé et de pierres, les systèmes d’irrigation utilisés par les habitants sont très ingénieux. L’une des activités majeures est l’agriculture. On y cultive du blé, de l’orge, des amandiers, des légumes, des pêchers, des noyers, etc., faire un trekking au Maroc dans cette région vous fera également découvrir des élevages de chèvres, de moutons, et autres mammifères. Les populations de cette région sont des éleveurs et ils pratiquent parfois la transhumance en vivant comme des nomades sous des tentes. Le retour vers le nord lors des saisons estivales est une tradition pour ces peuples.

     
  • Franck 12 h 24 min le 3 November 2017 Permaliens | Réponse  

    Exposition de l’artisanat marocain, l’un des atouts du Riad à Marrakech 

    Al_Ksar_Spa_Riad_Charme_MarrakechDepuis près d’une décennie maintenant, le Riad à Marrakech connait un engouement particulier, de la part des populations locales et surtout des touristes. La plupart des étrangers rachètent ces bâtisses afin de les rénover et d’en faire leur résidence ou des structures d’accueil pour les gens de passage. Vous pouvez en découvrir une justement, en visitant Riad Al Ksar . Ce qui fait le charme des Riad, ce n’est pas uniquement la particularité de l’architecture et la disposition des pièces, mais aussi la beauté des créations artisanales que l’on retrouve sur les murs, sur les plafonds et à divers endroits de ces bâtisses. L’artisanat marocain est né de la diversité culturelle et humaine que l’on retrouve au Maroc à cause notamment des migrations. C’est un savoir-faire qui est transmis depuis des siècles de génération en génération. L’activité ne cesse de se diversifier en termes de matériaux et de métiers, tout comme les quantités produites sont de plus en plus grandes, du fait de la demande qui ne cesse de croître.

    Célébration de l’artisanat du Riad à Marrakech au salon Minyadina

    Le salon Minyadina est un évènement qui a été organisé pour la première fois durant l’année 2013. La première édition ayant été un succès, les organisateurs se sont laissé aller à annoncer et organiser une deuxième édition qui se tiendra du 23 au 26 octobre 2014 au Centre international de conférence de Casablanca. Cette année, l’artisanat marocain, grande star des Riad à Marrakech et de nombreux autres bâtiments locaux, sera mis à l’honneur. L’objectif du salon Minyadina est de faire la promotion des créations issues de l’artisanat marocain. Cette année, ce sont environ 80 exposants qui sont attendus.

    Le salon Minyadina accueille tous les métiers qui entrent dans le cadre de l’artisanat marocain, même ceux dont les créations ne sont pas exposées dans le Riad à Marrakech. C’est pour cette raison que l’on retrouve dans les allées de ce salon, des meubles, des objets de décoration, des bijoux, des vêtements, des chaussures et bien d’autres créations qui ont été faits à la main par des artisans marocains. L’artisanat marocain a enfin une vitrine, une occasion exceptionnelle de faire découvrir la richesse du savoir-faire marocain. De plus, l’organisation et la tenue de ce salon entrent dans le contexte des orientations de la vision 2015, une vision qui mise tout sur le développement réel du secteur de l’artisanat. Notons que le salon Minyadina est organisé en partenariat avec la Fédération des entreprises d’artisanat sous le parrainage du ministère de l’Artisanat.

     

     
  • Franck 15 h 30 min le 16 October 2017 Permaliens | Réponse  

    Les particularités de la carte grise de collection 

    carte grise en ligne

    Les populations ne sont pas encore très habituées à la carte grise de collection qui est utilisée par peu de personnes. La carte grise de collection sur le site http://www.mandataireauto.net/quest-ce-quune-carte-grise-pourquoi-doit-on-en-faire-une/ concerne surtout les personnes propriétaires de véhicules âgés de plus de 30 ans au 1er janvier, les véhicules plus jeunes ne peuvent pas obtenir ce document. Ce document présente de nombreux avantages, le premier étant sa capacité de permettre aux véhicules anciens de circuler. Ce document n’est pas un certificat de propriété, mais plutôt une autorisation de circuler dans les villes. Autre avantage, les contrôles liés à ce type de véhicules et de cartes grises ne sont pas aussi exigeants que pour les autres véhicules. Par exemple, le contrôle technique pour les véhicules de plus de 30 ans est exigé une fois tous les 5 ans, pendant que pour les véhicules plus jeunes fonctionnant avec une carte grise normale, il est exigé une fois tous les deux ans. Notons tout de même que lorsqu’on dispose d’une carte grise de collection sur un véhicule, il est impossible de revenir à une carte grise conventionnelle.

    Par contre on peut passer d’une carte grise normale à une carte grise de collection si on suit toutes les démarches nécessaires. Les véhicules soumis à une carte grise de collection ne peuvent pas transporter des biens ou des personnes à titre onéreux, c’est un véhicule destiné à un usage personnel. La liberté d’utilisation des véhicules de collection est assez bonne puisqu’ils peuvent circuler sur l’ensemble du territoire national, et même plus loin sans subir des restrictions particulières en dehors de celles qui sont inscrites dans votre contrat d’assurance. Les véhicules de collection sont considérés comme étant « gravement endommagés » ou « irréparables » à la base, donc ils ne sont pas soumis à toutes les procédures qui concernent les véhicules en cas d’accident important.

    Le propriétaire peut bénéficier de l’indemnisation de sa compagnie d’assurance, mais sa carte grise de collection ne pourra pas lui être reprise. Pour les réparations il est important de respecter les procédures en contactant un spécialiste avec l’avis d’un expert. Les véhicules qui disposent d’une carte grise de collection sont dotés de plaques d’immatriculation noires, à caractères blancs, ce ne sont pas les mêmes que pour les véhicules « normaux ». Ce choix distinctif est symbolique, et ces plaques s’adaptent à la forme du véhicule. Certains auraient certainement préféré garder l’immatriculation d’origine du véhicule afin qu’elle ne perde pas son authenticité.

     

     
  • Franck 10 h 55 min le 20 July 2017 Permaliens | Réponse  

    Découvrez des sites de trekking d’envergure hors du Maroc 

    trekking au Maroc

    Faire un trekking au Maroc permet de découvrir de nouveaux paysages, mais aussi une population accueillante et pleine de chaleur. Une population qui partagera avec vous sa culture et qui vous permettra ainsi de vous intégrer dans son quotidien. Cette aventure c’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux paysages, des massifs montagneux, des déserts, des plages, des points d’eau de toute beauté. Vous pouvez aussi vous lancer dans la découverte de nouveaux territoires en optant pour un trekking au Maroc avec Aventure Berbere ou dans un autre pays. Par exemple un trekking au Pérou pourrait vous apporter plus que ce que vous espérez. Le sentier des Incas est l’un des parcours de trekking les plus appréciés, le circuit que l’on y trouve porte le nom de Machu Picchu, c’est un site situé dans les Andes et qui mérite d’être découvert. L’un des moyens de faire ces découvertes est de traverser les montagnes et les forêts, les vallées et les crêtes, tout en visitant les sites archéologiques qui sont implantés tout le long du chemin.

    Il est toujours bien d’arriver à Machu Picchu au lever du soleil, c’est une expérience intéressante. Le voyage ne fait que commencer, vous pouvez ensuite gravir le Huayna Picchu qui est un pic vert situé au cœur de ruines. Tout en bas vous pourrez vous rafraîchir grâce au fleuve Urubamba qui irrigue la base de la montagne. Ce lieu paradisiaque d’une autre époque peut apporter autant de sensations qu’un trekking au Maroc et même plus encore. La meilleure période pour s’y rendre c’est entre les mois d’avril et d’octobre. À cette période ce n’est pas la saison des pluies, donc le climat est assez agréable et tolérant. Notez que durant le mois de février la piste est fermée, il n’est pas possible d’y faire du trekking.

    Ce parcours est plus difficile qu’une promenade dans un parc voisin, mais il est quand même moins pénible qu’une ascension de massif montagneux. Si vous avez une forme physique moyenne, vous pouvez vous engager sur cette randonnée qui dure environ 4 jours. N’oubliez pas de vous équiper des bonnes chaussures puisque cela peut être fatigant pour les chevilles parfois. Tout comme pour un trekking au Maroc, il est important de se faire accompagner par un guide qui saura vous montrer ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire dans cette région afin que votre parcours se déroule sans encombre. Pour vous habituer à l’altitude, passez du temps à Cusco, cela vous évitera d’être victime du mal de l’altitude quand vous serez sur la piste qui précisons-le va au-delà de 4 000 mètres.

     
  • Franck 11 h 31 min le 2 June 2017 Permaliens | Réponse  

    La location de voiture à la Réunion, indispensable au bonheur 

    location de voiture a la reunion

    L’île de la Réunion est un joyau géographique presque irréel. La diversité grandiose des paysages sur un si petit territoire est une bénédiction pour le voyageur curieux de la nature et de ses bienfaits. Les pics qui culminent jusqu’à 3000 m d’altitude, les vallées sauvages, les plages sans fin, les plaines fertiles et falaises brisées aux abysses mystérieuses se succèdent sans laisser le temps de souffler.

    Pour pouvoir apprécier pleinement toutes ces créations de la nature, la location de voiture à la Réunion sur le site Europcar Reunion est un point de passage obligé. Pour s’arrêter et respirer à plein poumons quant on veut où on veut, se réjouir de vues dignes d’une carte postale hyperréaliste ou se prendre pour Haroun Tazieff  sur les pentes du Piton de la Fournaise. S’imaginer en homme primordial, accroupi sous une cascade, à l’affût du poisson qui sera le seul repas de la longue journée de survie ou se découvrir une âme de contemplatif prêt à tout abandonner pour rester face au Piton des Neiges, en essayant de remonter jusqu’à la création géologique de l’île.

    Et comme si cela ne suffisait pas au bonheur, l’île est un vivier de faune et de flore qui ne demande qu’à se laisser admirer. Sur terre, le tuit-tuit par exemple, petit oiseau discret menacé de disparition par les chats sauvages, les rats ou les cyclones. Sous l’eau, dans cet océan indien dont la température aide à la prolifération, le requin bouledogue, le requin baleine ou l’orque énorme, véritable montagne flottante.

    Ce ne sont pas moins de 1000 espèces de plantes et des centaines d’espèces d’animaux et autres invertébrés endémiques, que l’on peut observer. L’insularité étant une fragilité pour l’équilibre de l’écosystème, le développement urbain souvent non concerté, de nombreuses espèces de la faune et de la flore sont menacées aujourd’hui. L’île de la réunion bénéficie fort heureusement d’une politique de sauvegarde qui passe par la création de parcs nationaux protégés sévèrement et d’une prise de conscience des élus locaux sur l’impulsion des instances de la métropole.

    Et contrairement à la Guyane, nul danger de tomber sur un prédateur aux dents acérées, ils n’existent pas dans l’île.

     

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler